Instructions post-traitement
Agents de comblement

 

Facteurs de traitement importants

Les effets secondaires le plus courants incluent des rougeurs, de l’enflure, de la douleur, de la sensibilité, de la fermeté, des bosses et des ecchymoses temporaires aux points d’injection. La région traitée doit être protégée du soleil et du froid extrême jusqu’à ce que l’enflure et la rougeur aient disparu. Si, après un traitement d’agent de comblement, vous subissez un traitement au laser, une dermabrasion chimique ou tout autre traitement basé sur une réponse dermique active, il se peut qu’une réaction inflammatoire se produise aux points d’injection.

Les patients qui prennent des médicaments pouvant prolonger le temps de saignement, comme l’aspirine et l’ibuprofène, sont plus susceptibles de présenter des ecchymoses ou des hémorragies aux points d’injection, comme pour n’importe quel type d’injections.

Si vous utilisez de tels médicaments, vous devez en informer votre professionnel de la santé avant l’intervention. Comme dans le cas de toute injection intradermique, il y a un risque d’infection. Le produit doit être utilisé avec prudence chez les patients traités par immunosuppresseur ou par un médicament servant à diminuer la réponse immunitaire de l’organisme, parce que le risque d’infection est alors plus élevé.

Le gel injectable ne doit pas être utilisé chez les patients souffrant d’allergies graves marquées pas des antécédents d’anaphylaxie, ou encore chez les patients souffrant ou ayant souffert d’allergie multiples graves. Les agents de comblement ne doit pas être utilisé chez les patients ayant des antécédents d’allergies aux protides bactériens à Gram positif. L’innocuité du traitement des agents de comblement n’a pas été testé chez les femmes enceintes ou allaitant ni chez les patients âgés de moins de 18 ans.

Après votre traitement

Votre professionnel de santé discutera avec vous de ce à quoi vous devez vous attendre à la suite de votre traitement. Des réactions telles que des rougeurs, de l’enflure ou des démangeaisons temporaires peuvent se produire aux points d’injection. Si vous présentez l’un de ces symptômes, appliquez de la glace ou une compresse froide. Si les symptômes persistent plus d’une semaine, consultez votre professionnel de la santé.

Les 12 premières heures, vous éviter :

· de maquiller la région traitée ;
· de toucher la région traitée, ou encore d’y exercer une pression.

Les 24 premières heures, vous devez éviter :

· de pratiquer des activités physiques intenses;
· de consommer des boissons alcoolisées;
· de vous exposer au soleil, à la chaleur ou au froid extrême durant une période prolongée;
· de palper ou de masser la région traitée.

Les deux semaines, vous devez éviter :

· les températures extrêmement chaudes ou froides, comme les saunas et les bains chauds;
· l’exposition prolongée au soleil ou aux rayons UV.

Si vous avez des questions ou des préoccupations au sujet de votre traitement, veuillez communiquer avec votre professionnel de la santé.
Dr. Patrick Boulos
Spécialiste en Oculoplastie, Orbitaire, Oculofaciale et Esthétique
Dre. Quynh Nguyen
Ophtalmologiste, spécialiste en Oculoplastie et esthétique